Temper Project | Attirer les « meilleurs » étudiants étrangers : genèse d’une politique sélective
1571
single,single-post,postid-1571,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Attirer les « meilleurs » étudiants étrangers : genèse d’une politique sélective

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

La « stratégie d’attractivité pour les étudiants internationaux » présentée par Édouard Philippe le 19 novembre 2018 a suscité beaucoup de réactions dans les milieux universitaires et associatifs, à juste titre. Le premier ministre prétend « gagner la bataille de la concurrence internationale entre nos systèmes d’enseignement supérieur et de recherche » en augmentant fortement les frais de scolarité concernant les étudiants hors de l’Union européenne afin d’accueillir les « étudiants les plus brillants et les plus méritants ».

file-20181201-194941-wmdavh